Investir dans l’immobilier sans argent

L’investissement immobilier est un moyen de générer un revenu complémentaire. Par la suite, ce dernier pourra se transformer en revenu principal et ainsi constituer un patrimoine. Mais investir dans l’immobilier est perçu comme un acte réservé intégralement aux riches. Peut-on vraiment investir dans ce domaine sans argent ? Lisez cet article pour tout savoir.

L’emprunt sans apport

Investir dans l’immobilier suppose généralement un apport personnel. Ce dernier s’élève à 10 % du prix du bien. Il englobe les frais annexes relatifs à l’acquisition du bien. Au nombre de ces frais, il y a :

  • Les frais de notaire ;
  • Les éventuels frais d’urgence ;
  • Les garanties.

Ces dépenses viennent de l’emprunteur, car la banque n’aurait aucune possibilité de les récupérer si ce dernier n’arrivait pas à rembourser son prêt.

La réalisation d’un investissement sans argent exige alors un emprunt pour le financement du bien à acquérir ainsi que de toutes les autres dépenses. C’est dans ces cas qu’il est question de prêt à 110 %. Il peut même être plus conséquent. Les banques ont donc beaucoup plus de mal à prêter de l’argent à un emprunteur sans apport. 

Une condition stable

L’apport a pour but de rassurer la banque quant à la solvabilité de l’emprunteur. Mais quand celui-ci n’en possède pas, il peut bel et bien investir dans l’immobilier.

L’élément indispensable est de disposer d’un revenu stable. Un contrat à durée indéterminée ou trois années de bilans assurant de revenus suffisants sont des conditions qui favorisent l’emprunt. Le contrat à durée déterminée est moins favorisé. Cependant, un prêt peut être accordé à une personne en CDD à condition qu’elle possède des revenus stables depuis un bon moment et surtout sans découvert.

Projet d’investissement solide

Un projet solide est également important pour investir dans l’immobilier sans argent. Les banques en dehors du revenu tiennent compte de la viabilité du projet immobilier pour accorder leur prêt. Pour cela, il est d’une nécessité évidente de préparer un dossier solide afin d’être plus crédible. Les mentions suivantes devront s’y trouver :

  • Le montant du loyer attendu pour la mise en location de l’immeuble à acquérir ;
  • Les autres frais relatifs au fait de devenir propriétaire ;
  • La démonstration d’un rendement intéressant.

Il est aussi important de donner autant de détails de possibles sur le bien en question. Cela facilitera sa mise en location.

À la question : investir dans l’immobilier sans argent est ce possible ? La réponse est évidemment positive. Il suffit d’utiliser l’argent de la banque. Pour ce faire, il est primordial d’avoir un revenu stable ainsi qu’un dossier qui fait preuve de crédibilité.